Générateur d’atmosphère

Générateur d’atmosphère

Contrôler l’atmosphère d'une enceinte climatique pour étudier l’impact des facteurs environnementaux sur l’inactivation de virus.<br> Publication : Le cahier des techniques de l'INRA - n° 84 (2015)

Générateur d’atmosphère

Auteur(s)

Franck Tison, Guillaume Girardin, Pierre Renault, Henri Wortham, Dominique Courault.

Résumé

Un dispositif original permettant de contrôler l’atmosphère dans une enceinte climatique a été développé à l’INRA au sein du laboratoire EMMAH (Environnement méditerranéen et modélisation des agro hydrosystèmes) pour étudier l’impact des facteurs environnementaux sur l’inactivation de virus.
La gamme de température couverte va de 15 à 40°C et pour l’humidité relative de l’air de 30 à 85%.
Divers capteurs peuvent être insérés pour rajouter d’autres facteurs à analyser, comme une lampe permettant de prendre en compte l’effet de l’éclairement solaire ou un générateur d’ozone pour faire varier la composition de l’atmosphère.
Chaque partie est démontable et transportable. L’enceinte climatique peut être déplacée sous une hotte de laboratoire P2, et désinfectée entièrement.
Le dispositif décrit ici peut être utilisé pour étudier le comportement de divers micro-organismes exposés à des conditions atmosphériques variables pour répondre à des études d’impacts variées. Un exemple d’application est illustré ici concernant l’inactivation de virus entériques dans l’air.

Mots clés

générateur atmosphère contrôlée, enceinte climatique, température, humidité, micro-organisme, inactivation, virus

Modèle

image_generateur atmosphere

Fig. 1 Conception- Réalisation

image reacteur generateur

Fig.2 Vue synthétique du réacteur, de la lampe et du générateur d’ozone

Desription

Ce générateur d'atmosphère permet d' étudier l’impact des facteurs environnementaux sur l’inactivation de virus. La gamme de température couverte va de 15 à 40°C et pour l’humidité relative de l’air de 30 à 85%. Divers capteurs peuvent être insérés pour rajouter d’autres facteurs à analyser, comme une lampe permettant de prendre en compte l’effet de l’éclairement solaire ou un générateur d’ozone pour faire varier la composition de l’atmosphère.

Chaque partie est démontable et transportable. L’enceinte climatique peut être déplacée sous une hotte de laboratoire P2, et désinfectée entièrement.

Le dispositif décrit ici peut être utilisé pour étudier le comportement de divers micro-organismes exposés à des conditions atmosphériques variables pour répondre à des études d’impacts variées. Un exemple d’application est illustré ici concernant l’inactivation de virus entériques dans l’air.

Article disponible

https://www6.inrae.fr/novae/Les-articles-parus/Les-N-reguliers/2015/Cahier-N-84

Date de modification : 21 juin 2023 | Date de création : 11 janvier 2017 | Rédaction : N. Bertrand, Na. Moitrier